06 juin 2009

Lino Versace donne « faim de récréation »

lino_vAlain Désiré Yoro, alias Lino Versace, l’une des grandes figures du « Coupé Décalé », sort aujourd’hui son premier album solo intitulé Faim de Récréation. L’opus confirme le talent de l’artiste qui a travaillé avec de grands noms du mouvement. Parmi eux, Longué Longué, Doudou Copa, Daddy Killa, Apocalypse, Junior Embrouille, Eloh Dj, Dj Mix, Muss, sans oublier la Jet Set…

       

« L’amusement est fini, on passe aux choses sérieuses », affirme Lino Versace. Avec les treize titres de son premier album solo (CD/DVD), le chanteur entend apporter un nouveau souffle au mouvement Coupé Décalé. Né à Treichville, en Côte d’Ivoire, en 1977, Lino Versace a, dans une vie antérieure, voulu devenir footballeur professionnel. C’est d’ailleurs dans cet objectif qu’il débarqua en Europe. Mais l’appel de la musique a été plus fort. En 2001, il intègre le groupe d’amis dénommé Jet Set (Show man) à une époque où le mouvement Coupé Décalé enflamme la planète musicale en Afrique. Le premier album portant sa propre signature est dans les bacs. Interview.

Que pouvez-vous nous dire de votre album, votre premier ?
Il est le fruit de beaucoup d’efforts et de travail. Ce que je veux, c’est apporter une autre couleur au Coupé Décalé avec de belles mélodies et surtout des chansons. J’y ai invité de grands noms (Longué Longué, Doudou Copa, Daddy Killa, Apocalypse, Junior Embrouille, Eloh Dj, Dj Mix, Muss et bien entendu la Jet Set) pour lui donner un aspect singulier. Le résultat est concluant. C’est du lourd ! Je pense que les gens seront surpris. C’est un autre Lino Versace qui arrive. Un Lino beaucoup plus expressif et plus démonstratif.

Vous l’avez baptisé « Faim de récréation ». Pourquoi ?
« Faim de récréation », parce que je suis affamé de Coupé Décalé original. Mais aussi parce que je veux mettre fin à l’amusement et passer aux choses sérieuses. On raconte que les artistes du Coupé Décalé ne savent pas chanter. Cet album prouve le contraire.

Sur cet opus on retrouve des morceaux doux comme : « Leila » et « Merci Maman » qui sont beaucoup moins festifs…
Je me suis beaucoup donner sur cet album. Je voulais que mes fans sachent que derrière le Lino Versace se cache un homme sensible. J’ai voulu rendre hommage à ma mère pour tous les sacrifices qu’elle a faits pour moi. Sans elle, je ne serai pas là aujourd’hui. « Leila », c’est le prénom de ma petite amie quand j’étais jeune et que j’ai fait souffrir. Je voulais lui demande pardon à travers ce morceau, car à l’époque j’étais jeune dans ma tête et je ne me rendais pas compte du mal que certains de mes comportements pouvaient faire aux autres.

Vous avez produit vous-même cet album. Comment cela s’est il passé ?
C’est très difficile d’être en auto production, ça demande beaucoup d’investissement, beaucoup de temps, mais Dieu merci, je me suis battu jusqu’au bout. J’ai créé une société de production qui s’appelle SMS PRODUCTION [SMS, les initiales des prénoms de ses enfants, Ndlr]. J’ai également une bonne équipe qui m’encourage beaucoup et qui croit en moi.

Où en est le duo Borro Sanguy-Lino Versace ?
Le duo Borro Sanguy-Lino existe toujours, sauf qu’aujourd’hui, nous volons tous de nos propres ailes.

La mort de Doug Saga a divisé le groupe. Que s’est-t-il passé ?
On va dire qu’on a tous apprécié le mouvement Coupé Décalé. Nous avons perdu un frère. Il était le président du groupe. Ce n’est pas parce que chacun prend son chemin que le groupe est divisé. Parfois, il faut savoir prendre du recul pour mieux avancer.

Vous avez commencé des tournées en Afrique, à quand la scène à Paris ?
J’ai démarré une tournée à Abidjan, je voulais avoir la bénédiction de ma mère, puis à Dakar, à Mayotte et à Dallas. Je donne un concert au « Réservoir », à Paris, le 9 mai, pour présenter mon album. Ce sera un concert en live avec comme invités : JMK Ressource, DJ Zidane, Eloh DJ, Daddy Killa, Allens, etc… et croyez moi, ça va être très, très lourd !

- Le site de Lino Versace
- Le Myspace de Lino Versace

 


Posté par Essy à 21:06 - Permalien [#]